fr gb degustateurs contact liens faq infos mentions administrateur
accueil concours palmares appellations actu images contact
Les Côtes du Rhône

Située de part et d'autre du Rhône entre Vienne, Valence et Avignon, l'appellation Côtes du Rhône tire sa personnalité d'une étonnante diversité de sols, de climats et de cépages.

En 2004 l'aire d'appellation Côtes du Rhône s'étend à 10 nouvelles communes; propices à élaborer des vins d'AOC Côtes du Rhône (neuf dans le Gard et une dans le Vaucluse), elles sont venues agrandir la zone de production. En outre, deux communes (une dans l'Ardèche et une dans le Drôme) ont été supprimées pour cause d'urbanisation et de surfaces boisées. Ce qui porte le nombre de communes dans l'aire des C.D.R à 171 (163+8)

On trouve essentiellement 5 types de sols dans les Côtes du Rhône.
Les sols à galets aux terres argileuses, les sols caillouteux “argilo-calcaires” et les sols d'épandages caillouteux (sur les pentes des reliefs) offrent à la vigne une alimentation en eau régulière et la restitution, durant la nuit, de la chaleur emmagasinée le jour par les cailloux. Ils sont particulièrement propices à l'élaboration de vins de garde.
Les sols loessiques et les sols sablonneux offrent une alimentation hydrique plus contrastée. Ils conviennent mieux à l'élaboration des vins blancs et rosés ainsi qu'aux vins rouges plus légers.

Superficie en production* : 41 827 Ha et 1 702 702 Ha placent le Côtes du Rhône Régional au 1er rang pour la production de vin rouge A.O.C. en région Provence Alpes Côte d'Azur et Languedoc Roussillon.
Rendement de base : 41 hl/ha.
* Source : déclaration de récolte 2005.

Les conditions climatiques mais aussi la nature des sols ont conditionné leur implantation. Chaque cépage amène ses qualités et, associé aux autres, permet d'atteindre équilibre et harmonie.
Dans les vins rouges, le Grenache , cépage de base, apporte fruité, chaleur et rondeur. La Syrah et le Mourvèdre confèrent au vin des arômes épicés, une couleur et une structure soutenues apte au vieillissement.

Le Cinsault apporte finesse et permet d'élaborer des rosés et des vins primeurs fruités. Les vins blancs marient arômes et fraîcheur grâce à l'assemblage de différents cépages comme Bourboulenc, Grenache blanc, Roussanne, Marsanne, Clairette, et/ou Viognier.

Sur proposition des vignerons, un nouveau décret d'Appellation a été adopté en 1996 dont le but est de renforcer la typicité des vins des Côtes du Rhône.
Pour les vins rouges et rosés, le Grenache devra représenter au moins 40% de l'encépagement (exception des vins produits dans la partie septentrionale à base de Syrah).

De même, pour les vins blancs, 80% de l'encépagement sont représentés par :
Grenache blanc, Clairette, Marsanne, Roussanne, Bourboulenc et Viognier.

Degré alcoolique minimum : pour les rouges, rosés et blancs 11%.

Retour aux Appellations

adresse